Exercice évacuation

article

Un exercice d’évacuation est une méthode pour apprendre à évacuer un bâtiment en cas d’incendie ou de fumée suspecte. Le but des exercices d’évacuation dans les bâtiments est de faire en sorte que chacun sache comment sortir en toute sécurité le plus rapidement possible en cas d’incendie avec la méthodologie des guides et serre-file

Alertis propose de vous épauler pour la réalisation de votre exercice d’évacuation. Nos formateurs incendie vous apporteront une expertise technique pour contrôler le bon déroulement de votre exercice d’évacuation. Ils rappelleront aux salariés d’appuyer sur le déclencheur manuel, d’appeler les services de secours, d’évacuer dans le calme, rappeler le rôle des guides et serre-file, de fermer les portes et les fenêtres, de couper les fluides comme l’électricité, le gaz, etc.

Un compte-rendu d’évacuation est réalisé et celui-ci est inséré à l’intérieur du registre de sécurité avec toutes les recommandations afin d’améliorer le prochain exercice d’évacuation.

  • PublicTous les salariés
  • Durée2H00
  • LieuSur votre site
  • compétences développées

    Exercice d’évacuation réel

    • Enfumage d’une pièce ou des locaux au moyen d’un générateur de fumées froides (ne laisse pas de trace et sans danger)
    • Alerte aux services de secours et déclenchement de l’alarme
    • Mise en route du signal d’alarme (SSI) au moyen de déclencheurs manuels ou de la détection incendie.
    • Evacuation ou mise en sécurité des résidents
    • Contrôle de l’évacuation effective et vérifications de sécurité (fenêtres et portes fermées, non utilisation ascenseur, etc.)
    • Débriefing de l’évacuation avec l’ensemble du personnel avec rappel des consignes de sécurité (ne pas fumer, ne pas utiliser les ascenseurs, etc.)
    • Possibilité de maquiller une victime pour simuler une brûlure, une plaie, une hémorragie, une personne inconsciente, etc.

    L’exercice est chronométré et tous les axes d’amélioration seront portés sur le compte-rendu.

    Atout de la formule

    Les professionnels du risque pourront vous conseiller dans l’organisation de l’évacuation et dans la sécurité dans l’établissement.

    Public concerné

    Cette formation s’adresse à toute personne travaillant dans une entreprise ou un Établissement Recevant du Public. (Conformément aux obligations des commissions de sécurité et du code du travail)

    Durée

    1H30 avec un débriefing à l’issu de l’exercice d’évacuation

    Lieu

    Directement sur site

    Formateur

    Formateur Sapeur-pompier et agent de prévention

    Moyens pédagogiques

    • Brassard ou chasuble d’évacuation
    • Générateur de fumées froides : sans danger pour le stagiaire, ils sont totalement sécurisés, sans odeur, propres et ne génère pas de pollution.
    • Compte rendu envoyé sous huit jours.
    • maquillage de simulation de blessure ou de brûlure.

    Méthode pédagogique

    • Rappel des consignes de sécurité et de prévention
    • Analyse de l’évacuation.
    • Recherche des axes d’amélioration
    • Reconnaissance et identification des itinéraires d’évacuation, des difficultés de parcours et des points de rassemblement.
    • Retour d’expérience des responsables d’évacuation, des guides et serre-files

    A l'issu de l'exercice d'évacuation

    • Les registres de sécurité seront renseignés
    • Un compte rendu d’évacuation sera rédigé à l’issu de l’exercice.
    • Attestation d’évacuation.
  • L’exercice d’évacuation prépare votre personnel à être capable de réagir face à un feu naissant pour évacuer les lieux en attendant l’arrivée des secours spécialisé.
    A la fin de notre exercice d’évacuation, vos employés seront capable d’adopter un comportement sécuritaire afin d’organiser l’évacuation de votre établissement

    Nous apportons du matériel pour simuler les exercices d’évacuation qui sont:

    • Machine à fumée haute performance
    • Fausse flamme simulant un départ de feu
    • Mannequin de sauvetage
    • Haut-parleur avec un son d’incendie.

    Le compte-rendu d’évacuation

    Alertis a développé une fiche type de compte-rendu d’évacuation reprenant tous les points à réaliser lors d’un exercice d’évacuation. Ce bilan est à insérer à l’intérieur du registre de sécurité. Il reprend tous les points positifs et tous les axes d’amélioration qui devront être réaliser.

    Nous réalisons des débriefing à chaud:

    • rappel des consignes de sécurité
    • procédures d’alerte pour appeler les secours (faire le 0 par exemple)
    • conduite à tenir lors de la découverte d’un incendie
    • consignes d’évacuation lorsque l’alarme incendie retenti
    • que faire en cas de fumée haute ou lorsqu’il est impossible d’évacuer.

     

    Quels sont les objectifs de l’exercice d’évacuation?

    La protection des personnes face au risque incendie consiste en leur évacuation, ou la mise en protection dans des espaces d’attente sécurisés. C’est pourquoi il est essentiel d’effectuer des exercices d’évacuation.

    En effet, ces exercices auront pour bénéfices :

    • Familiariser les salariés aux bonnes attitudes et aux comportements à adopter en cas d’incendie
    • Découvrir l’alarme incendie associée aux flashs des signaux sonores installées dans votre établissement
    • Connaître les emplacements réservés aux personnes à mobilité réduite dans les  EAS Espaces d’Attente Sécurisés ou les zones refuges
    • Matérialiser l’emplacement des issues de secours et des points de rassemblements désignés
    • Mettre en application les consignes internes de sécurité, et de vérifier l’efficience du protocole d’évacuation
    • Repérer l’emplacement des organes de sécurité: arrêt d’urgence électrique, barrage du gaz, emplacement des déclencheurs manuels
    • Contrôler l’efficacité des rôles entre les guides & serre-files avec le responsable d’évacuation.

     

  • Obligation exercice évacuation

    S’il faut mettre en place une équipe compétente pour encadrer le personnel lors d’un incendie, il ne faut pas non plus négliger la sensibilisation et la formation du personnel afin que celui-ci ait les bons réflexes et un comportement adéquat en cas d’incendie.

    Formation évacuation

    Dans le cadre de la formation du personnel à la lutte contre le feu et pour vérifier les dispositifs d’alarme, des exercices d’évacuation sont effectués régulièrement à l’initiative du chef d’entreprise. Les exercices d’évacuation permettent au personnel de se familiariser avec les dispositifs d’alarme, les issues de secours et les points de ralliement. Il permet de vérifier la clarté et l’efficacité des consignes de sécurité et d’en révéler les lacunes (par exemple, déceler les endroits où des encombrements peuvent se produire en cas d’évacuation et ceux où il faut prévoir des itinéraires alternatifs). Ainsi l’article R 232-12 du Code du Travail (décret n°92-333 du 31 mars 1992 ; décret n°2002-1553 du 24 décembre 2002) insiste sur le fait que la consigne doit prévoir des essais et visites périodiques du matériel et des exercices au cours desquels le personnel apprend à reconnaître les caractéristiques du signal sonore d’alarme générale, à se servir des moyens de premiers secours et à exécuter les diverses manœuvres nécessaires. Ces exercices et essais périodiques doivent avoir lieu au moins tous les six mois (article R 4427.39). Leur date et les observations auxquelles ils peuvent avoir donné lieu sont consignées sur un registre tenu à la disposition de l’inspecteur du travail.
    L’exercice d’évacuation vérifier le bon fonctionnement des équipements techniques, l’établissement du plan d’évacuation, la formation adéquate du personnel assumant des responsabilités et la rédaction/explication/affichage des consignes.

    L’exercice d’évacuation permet de :

    – Tester et d’exercer l’organisation mise en place,
    – Tester et contrôler les installations techniques,
    – Déceler les adaptations à apporter,
    – Exercer les occupants.

    Il est conseillé de communiquer au personnel la date et l’heure du tout premier exercice. Des exercices imprévus seront organisés par la suite. L’employeur doit veiller, dans tous les cas, à avertir au préalable les personnes qui présentent un certain risque (cardiaques, femmes enceintes, etc.) et, éventuellement, les riverains immédiats, pour qu’ils n’appellent pas inopinément les services de secours dans le cas d’exercices de grande envergure.

    De nombreuses règles doivent donc être mises en œuvres au sein de l’entreprise et celles-ci se renouvellent, se complètent régulièrement, ce qui induit de se tenir informé. Pour veiller au respect de ces consignes, l’entreprise est soumise à des visites régulières. Là aussi la législation a changé. L’arrêté du 1er février stipule en effet que « lorsqu’un établissement ne comportant pas de locaux d’hébergement fait l’objet d’une visite périodique conclue par un avis favorable à la poursuite de son exploitation et que la visite précédente, effectuée dans les délais réglementaires, avait conduit à la même conclusion, le délai fixé pour sa prochaine visite par le tableau ci-dessus peut être prolongé dans la limite de quatre ans s’il était de deux ans et dans la limite de cinq ans s’il était de trois ans. Sur proposition de la commission de sécurité compétente, cette modification est inscrite au procès-verbal de la visite. »

icone carte formation dans toute la france
icone formateur 50 formateurs
icone formation 100 formations