Formation habilitation électrique

formation en habilitation électrique
Habilitation électrique prépare vos employés à accomplir des tâches liées à l’électricité en toute sécurité. Nous vous proposons un dossier sur les habilitations électriques pour connaitre les titres d’habilitation, les prérogatives en fonction du niveau d’habilitation et les programmes en fonction des formations. L‘habilitation électrique est une reconnaissance de l’employeur des capacités à un salarié désigné à intervenir sur le réseau électrique ou à proximité d’une pièce nue sous tension en toute sécurité. Les prérogatives et les recommandations concernant les compétences et le niveau de formation à délivré sont inscrites dans le recueil NFC 18-510.

Foire Aux Questions

L’habilitation électrique est une reconnaissance de la capacité d’une personne à effectuer en toute sécurité une opération d’ordre électrique ou non électrique, sur ou à proximité d’une installation électrique. Les habilitations électriques ne peuvent être délivrées qu’aux personnes préalablement formées aux risques et aux consignes de prévention électriques.

Pour comprendre ce que signifient les symboles d’habilitation électrique et vous aider à trouver la formation dont vous avez besoin :

1er caractère – Domaine de tension

  • B : Basse tension (inférieure à 1000 volts en courant alternatif)
  • H : Haute tension (supérieure à 1000 volts en courant alternatif)

2ème caractère – Type d’opération

  • 0 : Travaux d’ordre non électrique pour exécutant ou chargé de chantier
  • 1 : Travaux d’ordre électrique – Exécutant
  • 2 : Travaux d’ordre électrique – Chargé de travaux
  • C : Consignation électrique
  • R : Intervention générale en basse tension
  • S : Intervention élémentaire en basse tension
  • E : Opération spécifiques (Essai, mesurage, vérification…)
  • P : Opération basse tension élémentaire sur chaîne photovoltaïque
  • F : Travaux d’ordre non électrique en fouilles dans la zone d’approche prudente des canalisations électriques enterrées sous tension rendues visibles pour un exécutant ou un chargé de chantier

3ème caractère – Lettre additionnelle

  • V : Travaux réalisés en zone de voisinage
  • T : Travaux sous tension
  • N : Nettoyage sous tension
  • X : Opération spéciale

 

Cette classification est détaillée dans la norme NF C18-510.

Sont considérées comme travaux d’ordre électrique les opérations qui concernent un ouvrage ou une installation électrique en exploitation, les parties actives, leurs isolants, la continuité des masses et autres parties conductrices des matériels ainsi que leurs protections.

Les opérations d’ordre non électrique sont celles qui ne répondent pas à la définition d’une opération d’ordre électrique, telles que celles liées à :

  • La construction, la réalisation, le démantèlement ou la maintenance dans le voisinage ou sur un ouvrage ou une installation électrique (travaux du BTS, nettoyage, désherbage etc.)
  • Une opération ne concernant pas directement un ouvrage ou une installation électrique, mais effectuée dans l’environnement de cet ouvrage ou cette installation (travaux du BTP, activités de livraison, de déménagement, etc.)

Un recyclage doit être organisé afin de maintenir les compétences des personnes habilitées la périodicité de celui-ci est à définir par l’employeur en fonction des opérations à effectuer. La périodicité recommandée est de 3 ans.

Une fois délivrée, l’habilitation doit être examinée au moins une fois par an ou lorsqu’un paramètre change (mutation, changement de fonction, manque de pratique pendant plus de 6 mois, modification de l’aptitude médicale, non respect des prescriptions, modification de l’ouvrage, évolution des méthode de travail, de la réglementation…). Cet examen a pour objectif de maintenir, modifier ou suspendre le titre d’habilitation en fonction du résultat.