Tout comprendre sur les risques du bruit

Le bruit s’il est excessif constitue un risque pour la santé des salariés, en France 3 millions de salariés sont exposés aux risques liés au bruit. Le bruit est dangereux pour l’audition à partir d’un seuil fixé à 80 décibels pour une journée de huit heures, mais l’expositions prolongée au bruit même à des niveaux moyens peut entraîner fatigue, stress et anxiété.

Dans un environnement bruyant les signaux d’alerte son masqué, le bruit gène la concentration et détourne l’attention, les risques d’accident augmente. Au dessus de 80 décibels les dangers pour l’audition sont réels, le risque principal est la surdité. La surdité professionnelle est insidieuse et irréversible, l’exposition à un niveau sonore intense prolonger abîme et parfois détruit les cellules de l’audition, elles ne sont pas réparables, leurs destructions est donc définitive. Des bourdonnements ou des sifflements d’oreilles peuvent apparaître, ils sont les signes annonciateurs d’un début de surdité.

Bien entendu des solutions existent pour limiter l’exposition des salariés au bruit, la priorité doit être donnée aux mesures de prévention collective comme par exemple le capotage, l’isolation des machines bruyantes ou le traitement acoustique général des locaux.

Si les solutions collectives ne suffisent pas ou sont impossibles à mettre en œuvre, des protections individuelles doivent être utilisés comme les bouchons d’oreille ou les casques antibruit.

Un environnement de travail bruyant est un vrai risque pour votre audition, vous pouvez consulter notre formation prévention des risques liés au bruit.