Crèche exercice d’évacuation et obligation d’alarme

Qui peut effectuer un exercice d’évacuation ?

Des exercices d’évacuation doivent avoir lieu au moins tous les six mois pour permettre à tout le personnel de respecter les caractéristiques de le signale d’alarme générale et d’utiliser efficacement les moyens de premiers secours. Leur date et les observations éventuelles auxquelles ils peuvent donner lieu sont consignées sur un registre tenu à la disposition de l’inspecteur du travail. Toutes les entreprises sont concernées par cette obligation, quelle que soit leur taille.

Pour répondre à cette obligation, les entreprises peuvent faire appel à une société de sécurité privée afin de mettre en place ou de structurer les moyens matériels et humains nécessaires.

L’intervention du prestataire se déroulera en trois étapes : diagnostic formation, exercices

Formation incendie, évacuation crèche, levée de doute

Comment évacuer une crèche ?

Une évacuation efficace s’explique par plusieurs étapes de préparation préalables 

  • Se former 
  • S’exercer 
  •  Répartir les rôles de chacun 
  •  Maintenir les issues de secours dégagées 
  •  Former les nouveaux collaborateurs 
  • Identifier le point de regroupement du personnel

1 – Déclencher l’alarme incendie.

2 – En général par secteur regrouper les enfants. Utiliser une corde d’évacuation ou en file indienne.

3 – Le guide file va gérer la constitution du groupe et ouvrir la marche et les portes.

4 – Le serre file s’assure qu’il n’y a plus d’enfants dans les dortoirs de son secteur et dans les pièces. Il ferme la marche et les portes derrière lui.

5 – Un personnel doit penser à prendre les listes de présence ainsi que les numéros des parents.

6 – Le responsable d’évacuation, en général la directrice, prend le sac d’évacuation, un téléphone portable et coupe le courant et le gaz de la crèche. 

7 – Les « convois », guide-file+enfants+serre-file se dirigent en marchant, dans le calme et en restant bien groupé. 

8 – Au point de rassemblement, le responsable d’évacuation fait l’appel, appelle les secours et prépare leur arrivée

9 – L’extinction n’est pas prioritaire sur l’évacuation, même si elle peut être réalisé en simultané si les moyens le permettent

Quel est l’obligation d’alarme pour les crèches ?

Les crèches sont des ERP de type R nécessitent une Alarme de type 1 correspondant à un SSI de type A

Ce système est le plus complet il  se compose d’un système de détection d’incendie automatique (SDI). Il contient :

  • des détecteurs automatiques d’incendie,
  • des déclencheurs manuels (signaler soi-même un incendie),
  • un tableau de signalisation (pour la surveillance des zones équipées de détecteurs),
  • une source d’alimentation de sécurité (l’éclairage de sécurité est maintenue en cas de coupure de courant)
  • et des diffuseurs sonores et/ou visuels de l’alarme générale.

Tous les établissements recevant du public doivent obligatoirement installer un système d’alarme ayant pour but de prévenir les occupants des locaux d’une brèche de sécurité et de les inviter à rejoindre les postes d’incendie ou à évacuer calmement les lieux.

Selon l’article R4227-35, l’alarme sonore générale doit être donnée par bâtiment si l’établissement comporte plusieurs bâtiments isolés entre eux. Le signal sonore doit être significatif et ne pas être confondu avec d’autres signalisations sonores utilisées dans l’établissement. Il se doit enfin d’être audible de tout point du bâtiment pendant le temps nécessaire à l’évacuation, avec une autonomie minimale de cinq minutes.

Dans le cas des crèches généralement elles sont en général inférieur à 50 effectifs mais parfois elles peuvent être de catégorie 4 c’est à dire comprises entre + de 50 et moins de 300 effectifs . Pour le cas des crèches de catégorie 4 et 5 elles doivent posséder une alarme de type 4.