Comment réaliser une levée de doute ?

La levée de doute consiste à vérifier l’origine d’une alerte dans un dispositif de surveillance. Un processus détermine les actions à mettre en œuvre pour analyser la situation en temps réel. Celui-ci est variable selon le système d’alarme de sécurité installé.

Le Code de la Sécurité Intérieure fixe le cadre précis dans lequel s’effectue un appel aux services de secours (pompiers, gendarmerie, police). En cas de sollicitation non justifiée, une pénalité financière est encourue. La levée de doute nécessite la présence de plusieurs indices pouvant être : audio, vidéo ou résulter de vérifications par un centre de télésurveillance. Elle nécessite en général une double vérification. Elle peut être réalisée par une personne physique (comme des voisins) ou par un opérateur de télésurveillance. Le résultat de cette levée de doute est binaire : rien à signaler (RAS) ou intervention des forces de l’ordre nécessaire*.

LEVÉE DE DOUTe visuelle

La levée de doute visuelle peut être effectuée grâce à un système utilisant la vidéo. Ce système présente l’avantage de pouvoir conserver les enregistrements sur un serveur et de pouvoir les utiliser. Il permet également de consulter la vidéo en temps réel et évite de faire déplacer un agent pour la levée de doute si celle-ci s’avère inutile au vu de la vidéo. Attention toutefois, si vous adoptez ce système, vérifiez la qualité des images et la capacité de stockage sur un serveur.

levée de doute par système audio

Il est possible d’effectuer une levée de doute par un système audio Il est nécessaire de procéder à une écoute active grâce à des micros installés dans votre maison. En identifiant des voix présentes ou en entendant certains bruits, ce système permet de reconnaître une intrusion ou une présence.

faire appel à un service de télésurveillance

Il est possible de faire appel à un service de télésurveillance pour effectuer une levée de doute. Averti par le déclenchement d’une alarme, l’opérateur enverra un agent pour vérifier la sécurité du local. Après le déclenchement de l’alarme, l’entreprise de télésurveillance essaie d’abord de joindre le client avec un appel. L’entreprise de télésurveillance pourra donner un code de sécurité afin de désactiver l’alarme. Dans le cas où le doute persiste, un agent est envoyé sur place. Il procède à une vérification des lieux en informant le propriétaire des lieux. Si nécessaire, ce dernier donne une alerte aux forces de l’ordre. La police nationale ou la gendarmerie peuvent ensuite intervenir.

*On note deux catégories de levée de doute :

Négative : aucun danger n’a été constaté. La mise en route de l’alarme est due à une erreur humaine ou une mauvaise utilisation du système. Il peut arriver également qu’un déclenchement intempestif survienne. L’origine du phénomène est variable : un animal passe à proximité des détecteurs, des rafales de vent très violentes, etc.

Positive : un risque évident a été repéré avec certitude dans les lieux équipés. L’opérateur constate une intrusion, un incendie ou une agression en cours. L’intervention des services de secours est indispensable.