La fumée tue plus que les flammes

Les incendies provoquent un nombre limité de morts et de brûlés. Les victimes d’un incendie meurent le plus souvent asphyxiées ou intoxiquées par les fumées :

  • L’asphyxie est liée au manque d’oxygène dans l’air : lors d’un incendie, le taux d’oxygène, normalement d’environ 21 %, diminue rapidement,
  • L’intoxication est due aux produits de combustion : le monoxyde de carbone (CO), inodore et non décelable, reste le toxique principal,
  • La température peut rapidement dépasser les 100°.
 

De plus, l’opacité des fumées gêne l’évacuation des occupants (perte des points de repère) et rend plus difficile l’intervention des secours.
Pour toutes ces raisons, la réglementation française en matière de lutte contre l’incendie est axée sur l’évacuation des personnes et le désenfumage.