En cas de coupure électrique, appeler plutôt le 112 que le 18

appel numéro urgence 18 112 15 17 114 coupure électrique

Pourquoi le numéro d’urgence 18 pour contacter les Sapeurs-Pompiers risque de ne pas fonctionner en cas de coupure électrique ou de délestage?

En cas de coupure d’électricité ou de mesure de délestage mise en place par Enedis et le gouvernement, les antennes relais des opérateurs télécoms seront, elles aussi, privées de courant. La majorité d’entre elles, placées notamment sur des toits d’immeuble quand elles sont en ville, ne disposent pas de batterie. Elles ne sont pas autonomes. Autrement dit : sans électricité, le réseau mobile des opérateurs ne fonctionne pas.

De plus, le dégroupage étant très largement répandu dans les foyers ou dans les entreprises, le téléphone ne fonctionnera plus. Que vous soyez chez vous à la maison ou dans votre entreprise, les équipements de téléphonie ont besoin d’électricité pour fonctionner. Sans elle, pas de signal pour la box internet, ni pour le téléphone fixe.

Dans sa circulaire portant sur le mesures à prendre en cas de délestage électrique cet hiver, le gouvernement précise que le 112 sera le seul numéro d’urgence joignable durant les périodes dites de « délestage ». Dans les faits, les personnes résidant en zones rurale ou n’ayant pas de portable pourraient se voir entièrement privées de contact téléphonique avec les secours.

Pourquoi contacter le 112 en cas d’urgence?

Si l’antenne mobile de votre opérateur est alimentée par le même poste source que votre maison et que vous n’avez plus de courant, il sera tout simplement impossible de joindre les secours avec les numéros traditionnels (15, 17, 18, 115, 196). Sauf durant les trente premières minutes de coupure dans le cas où l’antenne serait alimentée par une batterie. L’usage du 112 sera un palliatif, car il s’agit d’un numéro accessible quel que soit l’opérateur, donc avec des chances bien plus élevées que l’appel soit acheminé, dès lors que la zone d’émission serait couverte par au moins un opérateur.

C’est le principe de l’itinérance appliqué à l’urgence, avec un accord entre tous les opérateurs. Comme lorsqu’un abonné se trouve dans un autre pays que le sien et qu’il bénéficie du réseau d’un opérateur local.