L’ iode stable comme moyen de protection en cas d’accident nucléaire.

En cas d‘accident nucléaire impliquant un dégagement d’iode radioactif, parmi les mesures de protection nous pouvons limiter les dégâts sur notre organisme par la prise d’iode stable.

En effet, cela permet de protéger efficacement la glande thyroïde. La protection de la glande thyroïde contre la contamination par l’iode radioactif est particulièrement importante chez les enfants pour éviter le développement à long terme d’un cancer. Pour être efficaces, ces comprimés doivent être utilisés au bon moment sous recommandation des autorités compétentes.

. La protection de la thyroïde par l’iode stable est efficace lorsque l’ingestion des comprimés a lieu idéalement dans les quelques heures précédant l’exposition ou à défaut, le plus rapidement possible, dans les premières heures après.

Les comprimés d’iode n’offrent cependant aucune protection contre les autres substances radioactives (telles que le césium et le strontium).

Votre meilleure protection est de vous abriter à temps et d’éviter que l’air intérieur soit contaminé.

Les catégories de la population les plus sensibles aux effets de l’iode radioactif sont :

– les femmes enceintes — risque pour le fœtus —,les femmes allaitantes — risque pour le nouveau-né — et les enfants » dont la thyroïde est encore en formation

En prenant de l’iode stable (non radioactif) au bon moment, la thyroïde se sature en iode stable, empêchant l’absorption d’iode radioactif (B).

 

 

 

Source : afcn.fgov