Origines sources de combustion

Les sources de combustion peuvent avoir plusieurs origines :

  • Par phénomènes énergétiques : thermiques (surfaces chaudes, appareils de chauffage, flammes nues, travaux par point chaud), électriques (étincelles, échauffements d’appareil, la non-vérification des installation, utilisation abusive de multiprises ou les surcharges électriques), mécaniques (étincelles, frottements, échauffements d’appareillage….), chimiques (mélange de produits, réaction…),
  • Humaines : mégot de cigarette, négligence, malveillance…,
  • Naturelles : bactériologiques (compostage), naturelle (foudre, soleil…).

Les mécanismes de la combustion

exercice d'évacuation Alertis

La combustion est une réaction chimique, exothermique (qui dégage de la chaleur) par oxydation d’un combustible avec un comburant (oxygène), nécessitant une source d’énergie pour être initiée.

Pour qu’il y ait une combustion, il faut donc un matériaux qui brûle, de l’oxygène et une source d’énergie. C’est ce que l’on appelle le « triangle du feu ». La suppression d’un des 3 éléments du triangle du feu inhibe la combustion.

Exemple :

  • Un feu de gaz s’éteint en barrant l’arrivée de gaz : suppression du combustible
  • Un feu de friteuse s’éteint avec une couverture anti-feu ou un linge humide : suppression du comburant (oxygène)
  • Un feu d’origine électrique s’éteint en coupant l’électricité et en utilisant un extincteur au CO2 : suppression de l’énergie d’activation.