Principe d’une démarche de prévention

Formation incendie et évacuation EHPAD etablissement de soins type J et U alertisIl faut identifier les origines possibles d’un incendie et les sources potentielles d’inflammations. Les produits combustibles représentent un risque. Il faut donc établir leur liste, étudier leur nature, connaître leurs caractéristiques physico-chimiques, recenser leurs conditions de stockage ou d’utilisation. Pour éviter le risque d’incendie, il est nécessaire d’agir soit sur les combustibles, les comburants ou les sources d’ignition. Mais il n’est pas possible de supprimer les combustibles ou les comburants sur le lieu de travail ; l’action se portera donc sur les sources d’ignition potentielles.

Le risque incendie est évalué et retranscrit dans le document unique qui permet ensuite à l’employeur d’élaborer un plan d’action définissant les mesures de prévention et d’évacuation :

  • Eviter les risques,
  • Evaluer les risques qui ne peuvent être évités,
  • Combattre les risques à la source,
  • Adapter le travail à l’homme,
  • Tenir compte de l’état d’évolution de la technique,
  • Remplacer ce qui est dangereux,
  • Planifier la prévention,
  • Prendre des mesures de protection collective en leur donnant la priorité sur les mesures de protection individuelle,
  • Former et informer les salariés sur les risques et leur prévention.

Il est nécessaire de suivre la formation élaboration du document unique avant de faire l’inventaire des risques. Un audit de sécurité incendie peut être proposé à l’entreprise pour l’aider à élaborer son document unique. Une mise à jour du document unique doit être fait régulièrement.

Implantation et conception des locaux

exercice d'évacuation alertisLes mesures de prévention les plus efficaces sont celles qui s’exercent en amont, dès la conception et la construction des locaux. Elles permettent de garantir de bonnes conditions d’évacuation, de mieux prendre en compte l’isolement, la séparation et les distances de sécurité pour empêcher la propagation de l’incendie, ainsi que le choix des matériaux pour assurer la stabilité de la structure et réduire l’émission des gaz et des fumées en cas de sinistre.

Le système de sécurité incendie (SSI) : il se prévoit dès la conception d’un local ou d’un bâtiment. Il est composé du système de détection incendie (SDI) et du système de mise en sécurité incendie (SMSI) :

  • Le SDI : Lees types de détecteurs (certifiés NF ou agréés APSAD…) doivent être adaptés au local, aux personnes et aux biens à protéger. Il existe plusieurs types de détecteurs : détecteurs de fumée de type optique (détection des aérosols de combustion), détecteurs de chaleur de type thermostatique ou thermovélocimétrique, détecteurs de flamme, détecteurs spéciaux (alliant plusieurs technologies).
  • Le SMSI : il comporte l’ensemble des équipements qui assurent les fonctions nécessaires à la mise en sécurité d’un bâtiment ou d’un établissement en cas d’incendie (compartimentage, gestion des issues, désenfumage, extinction automatique, arrêt de certaines installations techniques comme le gaz ou l’électricité…).

Il est nécessaire que les employés soient formés à l’exploitation du SSI. Une formation SSI peut-être proposée